Poème 1261642

Je souffrais du chauffe-biberon saint du polisson

S'enfonçant sous la forêt des Moiteurs un interminable tunnel

Je souffrais de l'adjuvant intermaxillaire de l'honneur

A cent pieds sous le détroit des Râleuses un interminable tunnel

cliquez ici pour le poème suivant
Tous nos poèmes sont générés automatiquement par le module GenPro v.2.

Expliquez-moi
Encyclopédie Littérature Romans Bloc-notes Poésie Géographie Faites muter vos textes Exposition Expliquez-moi Contact Accueil du site
... cliquez ici pour éclairer ...
Voyez nos romans tansformistes
Encyclopédie mutante
Découvrez l'ébauche de notre roman électronique
J'ai de la chance
Généré le 09/05/2021 ... à 21:45:25

Génération de poèmes automatiques ... explication ... mode d´emploi ...
NordPo.V7 © nordmann 2005/2020
Nouveau
Le début de la Bible (gn 1, 1-15) entièrement
muté
cliquez ici
faites muter vos textes
le fil info
géographie
poèmes automatiques
expliquez- moi
la genèse
mutée
... plus ...
nos romans
encre
menu
contact