Poème 2688227

En ville de Botaniste, désespérément plissé le modiste du druide

J'avais aimé l'épouse vivace de l'ensemble molaire

En ville de Brouillard, désespérément giflé les traiteurs du banquet de mariage du guigne-cul

J'avais aimé l'épouse postérieure du sensationnalisme apostat

cliquez ici pour le poème suivant
Tous nos poèmes sont générés automatiquement par le module GenPro v.2.

Expliquez-moi
Encyclopédie Littérature Romans Bloc-notes Poésie Géographie Faites muter vos textes Exposition Expliquez-moi Contact Accueil du site
... cliquez ici pour éclairer ...
Voyez nos romans tansformistes
Encyclopédie mutante
Découvrez l'ébauche de notre roman électronique
J'ai de la chance
Généré le 25/07/2021 ... à 08:25:29

Génération de poèmes automatiques ... explication ... mode d´emploi ...
NordPo.V7 © nordmann 2005/2020
Consultez
nos dossiers
mutants
La constitution suisse
La genèse
Le lapin aux olives
faites muter vos textes
le fil info
géographie
poèmes automatiques
expliquez- moi
la genèse
mutée
... plus ...
nos romans
encre
menu
contact