cliquez dans le texte jusqu'à satisfaction
L'aiguille était déjà sur le zéro quand il aperçut à droite de la route un panneau indiquant qu'il y avait un poste d'essence à cinq cents mètres. A peine eut-elle annoncé qu'elle se sentait soulagée, il mettait son clignotant à gauche et montait sur le terre-plein devant les pompes à essence. Mais un énorme camion était arrêté devant les pompes et les remplissait à l'aide d'un gros tuyau. 'On tombe mal', dit-il et il descendit. 'Vous en avez pour longtemps? cria-t-il au pompiste. - Pour une minute. - Pour une minute, on connaît ça!
Encyclopédie Littérature Romans Bloc-notes Poésie Géographie Exposition Expliquez-moi Contact Accueil du site
Prenez l'avion pour siffloter

... cliquez ici pour un autre texte ...
... ou ici pour revenir à l'original...
... ou ici pour tout faire muter...
... ou ici pour faire le vent ...
... j'ai de la chance ...
Nouveau! ... vous avez désormais la possibilité de faire muter vos propres textes. Cliquez ici ...
Généré le 18/11/2017 ... à 11:16:36

Génération de poèmes automatiques ... explication ... mode d´emploi ...
GenPo.V2 © nordmann 2005